skip to Main Content

Diagnostic géotechnique de sinistre sur une maison individuelle

QUIMPERLE (29)

La maison, construite sur terre-plein dans les années 70, est marquée par une fissuration affectant le dallage du rez-de-chaussée, une cloison intérieure et les murs porteurs. 

Etant donné l’inaccessibilité de la maison et de ses abords à des moyens d’investigations classiques (foreuse et minipelle) les reconnaissances ont été menées avec des outils manuels.

PROGRAMME D'INVESTIGATION :

  • 2 sondages carottés au carottier portatif à percussion descendus à 2,20 m/TA ;
  • 4 essais pénétrométriques légers menés jusqu’à une profondeur de 3,05 à 5,60 m/TA ;
  • 1 carottage de dalle du RDC à la carotteuse électrique ;
  • 2 reconnaissances de fondation des murs porteurs réalisés à la pelle manuelle après découpe/burinage des allées bétonnées ;
  • 1 analyse GTR (granulométrie, teneur en eau, VBS) réalisée en laboratoire sur un échantillon du sol d’assise des fondations.

CE QUE NOUS AVONS RÉALISÉ :

Nous sommes intervenus dans le cadre d’une mission géotechnique G5 pour déterminer si le complexe sol/fondation pouvait être responsable des désordres observés.

Nos sondages ont notamment mis en évidence un mode de fondation de la maison par semelles filantes de faible largeur, ancrées dans des remblais présents sur une épaisseur d’environ 2 m et surmontant l’altération prononcée du substratum gneissique en arène tendre, reconnue jusqu’à une profondeur atteignant près de 4,50 m/TA.

Le rapport a permis d’établir des défauts de fondation et de niveau bas (dallage sur terre-plein), le modèle géotechnique du site et de définir les possibilités de reprise en sous-œuvre de la maison.

CARACTERISTIQUES :

  • Maître d’ouvrage : Particulier
  • Domaines d’activités ECR : Géologie & Géotechnique
  • Missions géotechniques : G5
Back To Top